objectif

1. objectif, ive [ ɔbʒɛktif, iv ] adj.
• 1642; lat. scolast. objectivus, de objectum objet
1Qui a rapport à un objet donné. Vx Opt. Verre objectif. 2. objectif. (XVIIIe) Milit. Point objectif. 2. objectif.
Ling. Relatif à l'objet. Sens objectif des adjectifs possessifs en français.
2Philos. Vx Chez Descartes, Qui n'est que conceptuel. (déb. XIXe) Mod. Qui existe hors de l'esprit, comme un objet indépendant de l'esprit. L'espace et le temps n'ont pour Kant aucune réalité objective. Log. Qui repose sur l'expérience. Méthode objective. scientifique. Méd. Symptômes, signes objectifs, que le médecin peut constater (opposés à ceux, dits subjectifs, que seul le malade perçoit). — Polit. La droite objective : les éléments qui en fait sont de droite (indépendamment de l'étiquette qu'ils se donnent).
3Cour. Se dit d'une description de la réalité (ou d'un jugement sur elle) indépendante des intérêts, des goûts, des préjugés de la personne qui la fait. impartial. Faire un rapport objectif des faits. « J'ai pu porter sur mon cas un jugement objectif, lucide, un diagnostic de médecin » (Martin du Gard). Par ext. Information objective. Un article objectif sur les conflits sociaux.
4(Personnes) Dont les jugements ne sont altérés par aucune préférence d'ordre personnel. détaché, impartial. Observateur, historien, journaliste objectif. Il a su rester objectif. neutre.
⊗ CONTR. Subjectif; affectif, arbitraire, partial, tendancieux. objectif 2. objectif [ ɔbʒɛktif ] n. m.
• 1666; 1. objectif (1o)
I
1(de verre objectif) Système optique d'une lunette (ou d'un microscope) qui se trouve tournée vers l'objet à examiner. oculaire. « Dans toutes les lunettes il faudrait donc l'objectif aussi grand, et l'oculaire aussi fort qu'il est possible » (Buffon).
2Système optique formé de lentilles qui donne des objets photographiés une image réelle enregistrée sur une plaque sensible ou un film. Objectif d'un appareil photographique, d'une caméra. Le boîtier et les objectifs. Objectif anastigmat, objectif à grand angle ( fish-eye, grand-angle) , objectif macrophotographique; objectif à très grande distance focale ( téléobjectif) , à focale variable ( zoom) . Profondeur de champ, distance focale, ouverture d'un objectif. Obturateur, diaphragme d'un objectif.
Par ext. L'appareil photographique ou cinématographique. Poser devant l'objectif.
IIBut à atteindre.
1(v. 1850; de point objectif) Point contre lequel est dirigée une opération stratégique ou tactique. Les missiles ont atteint leur objectif. cible. Bombarder des objectifs militaires.
Résultat qu'on se propose d'atteindre par une opération militaire. « Il connaît son objectif, qui est la défense ou la conquête de tel territoire » (Maurois).
2(1874) Fig. But précis que se propose l'action. 1. fin. Quels sont vos objectifs ? dessein, visée. Redéfinir les objectifs d'une entreprise. Tout mettre en œuvre pour atteindre un objectif.

objectif nom masculin (de objectif) But, cible que quelque chose doit atteindre : Les fusées ont atteint leur objectif. But, résultat vers lequel tend l'action de quelqu'un, d'un groupe : Définir l'objectif d'une politique commerciale. Point, ligne ou zone de terrain à battre par le feu (tir, bombardement) ou à conquérir par le mouvement et le choc (attaque). Élément d'un instrument d'optique destiné à être tourné du côté de l'objet qu'ont veut observer, par opposition à l'oculaire, contre lequel on place l'œil. Système optique constitué de lentilles et destiné à la formation des images en prise de vue, en projection ou lors d'opérations de laboratoire. ● objectif (synonymes) nom masculin (de objectif) But, cible que quelque chose doit atteindre
Synonymes :
But, résultat vers lequel tend l'action de quelqu'un, d'un groupe
Synonymes :
- visées
objectif, objective adjectif (latin objectivus, de objectus, placé devant) Dont la réalité s'impose à l'esprit indépendamment de toute interprétation : S'en tenir à la réalité objective. Qui ne fait pas intervenir d'éléments affectifs, de facteurs personnels dans ses jugements : Un témoin très objectif. Information objective. Se dit du complément de nom (ou du génitif) qui représente l'objet ou le but de l'action exprimée par le nom (par exemple l'amour des enfants correspondant à « on aime les enfants »). ● objectif, objective (expressions) adjectif (latin objectivus, de objectus, placé devant) Allié objectif, personne, groupe dont le comportement sert les intérêts de quelqu'un avec qui il n'a pas nécessairement d'affinités. ● objectif, objective (synonymes) adjectif (latin objectivus, de objectus, placé devant) Dont la réalité s'impose à l'esprit indépendamment de toute interprétation
Synonymes :
Contraires :
Qui ne fait pas intervenir d'éléments affectifs, de facteurs personnels...
Synonymes :
- détaché
- fidèle
- précis
- réel
Contraires :
- engagé
- prévenu

objectif, ive
adj. et n. m.
aA./a adj.
d1./d PHILO Qui existe en dehors de l'esprit (par oppos. à subjectif). Réalité objective.
d2./d Qui n'est pas influencé par les préjugés, le parti pris. Une analyse objective de la situation. Historien objectif.
aB./a n. m.
rI./r PHYS Système optique qui, dans un instrument, est tourné vers l'objet. Objectif et oculaire d'une lunette, d'un microscope. Objectif d'un appareil photo.
rII./r
d1./d MILIT Cible sur laquelle on dirige le feu d'une arme.
d2./d Fig. But que l'on se propose d'atteindre. Son objectif, c'est le pouvoir.

I.
⇒OBJECTIF1, -IVE, adj.
A.Vieilli. Qui a rapport à un objet donné.
1. ART MILIT.
Ligne objective. Ligne qui tend vers un point déterminé qui constitue le but d'une opération militaire. (Ds Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845, Lar. 19e, LITTRÉ, DG).
Point objectif. Synon. mod. objectif (v. objectif3 A). (Ds DG, ROB.).
2. OPT. Verre objectif. Synon. mod. objectif (v. objectif2 A). (Dict. XIXe et XXe s.).
B.PHILOS. [Correspond à objet II A]
1. Qui existe en soi, indépendamment du sujet pensant. L'inévitable problème des universaux: il fallait prononcer sur la réalité objective des conceptions rationnelles, établir l'équation des idées et des choses (OZANAM, Philos. Dante, 1838, p.48). C'est ce pouvoir [des idées ou concepts] dont les traditionnalistes, les kantistes et les positivistes contestaient la valeur objective aux cartésiens, aux rationalistes comme Wegscheider et Jules Simon, enfin aux théologiens catholiques (Théol. cath. t.4, 1 1920, p.845):
1. ... dire que la bonté du vouloir dépend de l'intention de la fin, c'est exiger qu'elle s'ordonne du dedans, sinon constamment, du moins réellement et intentionnellement, vers le bien suprême transcendant qui est Dieu. Ce souverain bien objectif et distinct de nous, c'est la volonté divine, à laquelle l'homme doit avoir l'intention de conformer la sienne.
GILSON, Espr. philos. médiév., 1932, p.154.
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. La principale force de notre raison consiste, au contraire, à subordonner assez le subjectif à l'objectif, pour que nos opérations intérieures puissent représenter le monde extérieur, autant que l'exigent nos relations, actives et passives, avec son immuable prépondérance (COMTE, Catéch. posit., 1852, p.181). La tendance incoercible que nous avons tous depuis Kant à penser l'objectif sous la forme de la légalité, de la «Gesetzmassigkeit» (G. MARCEL, Journal, 1919, p.200).
2. Vieilli, rare. [Chez Descartes, repris par Renouvier] Qui existe en tant que pensé ou représenté par l'esprit, indépendamment de toute réalité lui correspondant et indépendamment du sujet ou de l'acte par lequel il est pensé ou représenté:
2. ... l'existence d'une vaste lacune qui, pour la critique philosophique, s'étend sur le terrain des sciences de l'organisation, entre l'ordre mécanique et physique du monde, et l'ordre intellectuel et moral de l'homme, à reporter sur le monde. L'un est abstrait, quoique objectif, plus exactement connu par cela même; l'autre est donné immédiatement à la conscience, mais sans que les fonctions profondes qui l'unissent au premier aient dépassé de beaucoup, dans ce que nous savons, les témoignages de l'expérience la plus ancienne et la plus commune.
RENOUVIER, Essais crit. gén., 3e essai, 1864, p.113.
C.Usuel. Qui fait référence à la réalité extérieure indépendante des consciences.
1. [En fonction de la nature de l'objet]
a) Qui relève d'une réalité indépendante, extérieure à l'esprit et susceptible d'être connue par les sens. Existence objective; conditions, données, réalités objectives; événement objectif. Dirigeant vainement nos yeux vers ce qu'on nomme le ciel, soit vers le ciel objectif que nous offre le firmament, soit vers le ciel mystique dont on parle sans s'en faire et sans pouvoir s'en faire aucune idée (P. LEROUX, Humanité, 1840, p.228). Il est, en effet, bien difficile de nier tout caractère objectif à une onde qui se propage dans l'espace au cours du temps suivant certaines lois, qui se réfléchit sur les miroirs, qui interfère et se diffracte quand elle rencontre des obstacles (L. DE BROGLIE, Bases de l'interprétation actuelle de la mécan. ondul., 1963, p.9):
3. Ses yeux noirs brillaient et, comme je ne savais pas alors, ni ne l'ai appris depuis, réduire en ses éléments objectifs une impression forte, comme je n'avais pas, ainsi qu'on dit, assez «d'esprit d'observation» pour dégager la notion de leur couleur, pendant longtemps, chaque fois que je repensai à elle, le souvenir de leur éclat se présentait aussitôt à moi comme celui d'un vif azur, puisqu'elle était blonde...
PROUST, Swann, 1913, p.141.
MÉD. [En parlant d'un symptôme] Qui peut être perçu par un observateur autre que le malade (d'apr. Méd. Biol. t.3). Aux arthroses et plus spécialement aux polyarthroses se rattachent des états douloureux arthralgiques, polyarticulaires, dont la symptomatologie objective est très discrète et qui le plus souvent s'avèrent comme des états préarthrosiques (RAVAULT, VIGNON, Rhumatol., 1956, p.16).
[Dans la terminologie marxiste ou p. réf. à cette théorie] Dont la nature se révèle dans les faits quelle que soit la conscience qu'on peut en avoir. Allié objectif, complicité objective:
4. Tout homme est un criminel qui s'ignore. Le criminel objectif est celui qui, justement, croyait être innocent. Son action, il la jugeait subjectivement inoffensive, ou même favorable à l'avenir de la justice. Mais on lui démontre qu'objectivement elle a nui à cet avenir.
CAMUS, Homme rév., 1951, p.299.
b) [P. méton.]
) Qui est fondé sur l'expérience, sur l'observation des réalités extérieures. Méthode, vérité objective; psychologie objective. La science est une connaissance objective fondée sur l'analyse, la synthèse, la comparaison réelles; la vue directe des objets guide le savant et lui dicte les questions à poser (LANGLOIS, SEIGNOBOS, Introd. ét. hist., 1898, p.185). Le nombre retrouve sa vertu magique dans la science de l'homme. Or tel était justement le point de départ du système de l'imitation et de cette psychologie nominaliste que la sociologie objective critiquait à son principe (J. VUILLEMIN, Être et trav., 1949, p.144). La recherche se concentre sur l'analyse objective des gestes et des actes, sur les attitudes qui constituent le comportement d'un individu en face d'une situation donnée (Hist. sc., 1957, p.1523).
Spécialement
DR. Droit objectif. V. droit3 I B 2.
GRAMM. GR. Négation objective. Négation qui marque que l'affirmation posée ne s'accorde pas avec la réalité (ou ce qui est considéré comme tel). Une proposition de temps, quand elle se rapporte à un fait unique et réel, comporte l'emploi de la négation objective ; en revanche, toute spéculation dans le temps —que l'on suppute la généralité d'une série de faits, ou que l'on s'attende à voir se produire un fait particulier —entraîne nécessairement l'usage de la négation subjective (J. HUMBERT, Synt. gr., Paris, Klincksieck, 1960, pp.353-354).
) [En parlant d'un artiste ou d'un art] Qui s'attache au seul rendu de la réalité décrite. Il [Maurras] s'astreint à une discipline précise d'art objectif (BARRÈS, Cahiers, t.10, 1913, p.27). L'étrange est que presque toujours les écrivains «objectifs», ceux qui ne se livrent pas dans leurs ouvrages, ne bénéficient pas moins de cette discrétion (MAURIAC, Journal 2, 1937, p.243). V. élégiaque ex. 2:
5. Notre art musical possède deux sortes de peintures:l'objective et la subjective. La première est une imitation physique, au moyen de combinaisons sonores, des éléments de la nature: l'orage, le chant des oiseaux, le vent... etc.
ROUGNON 1935, p.286.
2. [En fonction de l'attitude du suj.] Qui manifeste un souci d'exactitude, faisant abstraction de toutes préférences, idées ou sentiments personnels. Synon. impartial.
a) [En parlant d'une activité essentiellement cognitive ou de son résultat] Exposé, jugement objectif; lecture objective; article, compte rendu, ouvrage objectif. Il se mêle à tous ses récits: le narré simple et objectif du fait lui est impossible; il ne sait point l'isoler du jugement qu'il en a porté et de l'impression personnelle qui lui en est restée (RENAN, Avenir sc., 1890, p.263). L'examen auquel je me suis livré est parfaitement objectif (DUHAMEL, Notaire Havre, 1933, p.9):
6. Une page intérieure est consacrée aux éditoriaux. Là seulement le journal prend position sur les grands problèmes, ceux de la politique notamment. Dans tout le reste du journal, l'information est objective et neutre.
Civilis. écr., 1939, p.40-3.
b) [En parlant d'une pers.] Dès que nous sommes affaiblis, nous cessons d'être objectifs (AMIEL, Journal, 1866, p.283). Henri sourit: Tâche de ne pas être trop injuste. —Je serai objectif, dit Lambert (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p.464). Il faut être, en tout, attentif, objectif, se refuser aux longues discussions et se garder des déclarations qui n'ont pas été soigneusement écrites et pesées à l'avance (DE GAULLE, Mém. guerre, 1959, p.506).
D.GRAMM. [Correspond à objet II B 3] Qui a rapport au complément d'objet (direct).
Complément déterminatif objectif, génitif objectif. Complément déterminatif, génitif équivalant, dans le système nominal, au complément d'objet (direct) dans la phrase verbale active correspondante. Elle [l'opposition nominatif-accusatif] se reflète dans la distinction logico-sémantique du «génitif subjectif» et «génitif objectif» (E. BENVENISTE, Problèmes de ling. gén., Paris, Gallimard, t.1, 1966, p.147).
Sens objectif. Sens qui est celui du complément déterminatif objectif. Voir P. CHANTRAINE, Gramm. homérique, Paris, Klincksieck, t.2, 1963, p.61.
Conjugaison objective, forme verbale objective. [Surtout dans les lang. finno-ougriennes] Conjugaison, forme verbale, ,,propre au verbe transitif, qui comporte l'addition au thème d'un élément possessif`` (MAR. Lex. 1951, s.v. conjugaison). Que (...) en hongrois, la forme de conjugaison objective varo-m, «je l'attends», soit superposable à la forme nominale possessive karo-m, «mon bras», (...) c'est un trait notable en soi (E. BENVENISTE, Problèmes de ling. gén., Paris, Gallimard, t.1, 1966 p.155).
Verbe objectif. Verbe qui a un complément d'objet. Une erreur très répandue consiste à considérer les verbes objectifs comme une classe fermée. La différence entre les verbes objectifs et les autres n'est pas une différence de nature, mais d'emploi (BRUNOT Pensée 1953, p.311).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-i:v]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. I. 1. 1642 «qui constitue un concept, une représentation de l'esprit et non une réalité formelle» (DESCARTES, Lettre, A. Mersenne, mars ds OEuvres et lettres, éd. A. Bridoux, p.1145: Car bien que l'être objectif de l'idée doive avoir une cause réelle, il n'est pas toujours besoin que cette cause la contienne formaliter...); 2. 1810 «qui a une réalité en lui-même, indépendamment de la connaissance, de la volonté d'un sujet» (STAËL, Allemagne, t.4, p.124); 3. 1814 «qui repose sur l'observation et l'étude des phénomènes objectives, sur l'expérience» points de vue subjectif et objectif (MAINE DE BIRAN, Journal, p.33); a) 1950 psychol. méthode objective (CHOISY, Psychanal., p.16); b) 1958 symptômes objectifs (GARNIER-DEL.); 4. 1815 «qui est valable pour tous les êtres pensants, qui peut faire l'objet d'une connaissance universelle» sens objectif (MAINE DE BIRAN, op. cit., p.39); cf. 1823 des lois objectives (ID., ibid., p.408); 5. 1866 «qui juge, décrit les êtres et les choses sans faire appel à des préférences individuelles» (AMIEL, loc. cit.); 6. 1890 «qui est conforme à la réalité, qui manifeste un souci d'exactitude et d'impartialité [une] critique objective (A. FRANCE, Vie littér., p.176). II. Ca 1680 opt. verres objectifs (CASSINI, Anecdotes de la vie de J. D. Cassini rapportées par lui-même, 3e part., p.295). III. 1868 ling. cas objectif «cas qui exprime le complément direct des verbes» (LITTRÉ); 1933 génitif objectif (MAR. Lex., p.130). Empr. au lat. médiév. objectivus, terme de scolast. qui signifie «appartenant à l'objet de la pensée» et chez Duns Scot «qui constitue une idée, une représentation de l'esprit» (BLAISE Lat. Med. Aev.) formé sur objectum, v. objet. Objectif est attesté bien av. 1642 étant donné la date du dér. objectivement; d'abord terme de scolast. et de philos. opposé à subjectif, il a pris des sens plus étendus à partir du XVIIe s., surtout dans la lang. de l'optique. Fréq. abs. littér.:1469. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 204, b) 952; XXe s.: a) 1236, b) 4820. Bbg. BALDENSPERGER (F.). Notes lexicol. Fr. mod. 1938, t.6, p.255. —QUEM. DDL t.21, 22.
II.
⇒OBJECTIF2, subst. masc.
OPT. Système optique généralement constitué de plusieurs lentilles, destiné à former l'image d'un objet. Objectif achromatique, très lumineux; lentille d'objectif; plan focal, focale d'objectif.
A. —[Dans un instrument d'observation, p. oppos. à oculaire] Ce système optique logé dans la partie de l'instrument qui est dirigée vers l'objet à observer. Objectif d'une lunette, d'un microscope. Anna se penchait sur sa «loupe montée», s'armait de pinces, de minuscules scalpels, ouvrait délicatement la fleur, en étalait sous l'objectif tous les organes (GIDE, Si le grain, 1924, p.367). Au Gornergrat, le gardien des télescopes braquait ses objectifs avec plus de soin (PEYRÉ, Matterhorn, 1939, p.236).
B. —[Dans un appareil de prise de vue] Ce système optique donnant l'image réelle d'un objet qui doit être enregistrée sur une surface sensible. Objectif photographique; objectif de caméra; objectif grand angulaire. Je lui avais dit que le tuyau en cuivre de mon objectif saillant hors de la chambre noire était un canon qui éclaterait en mitrailles s'il avait le malheur de remuer pendant que je le dirigeais de son côté (DU CAMP, Nil, 1854, p.295):
♦ Si vous ne deviez posséder qu'un seul objectif (mais nous vous souhaitons cependant une gamme d'au moins trois objectifs), nous vous conseillerions, sur un 24 x 36, une focale de 135 ou 200 mm ouverte à 3,5 ou 4. C'est l'objectif de base pour travailler dans la nature à une certaine distance de l'animal, appareil tenu à la main, avec ou sans appui.
J.-M. BAUFLE, J.-Ph. VARIN, La Chasse phot., Paris, Hachette, 1971, p.41.
P. méton. L'appareil de prise de vue lui-même. Braquer son objectif sur qqc. L'objectif avait été placé à l'une des fenêtres de la grande salle de Granite-House, et par conséquent, il dominait la grève et la baie (VERNE, Île myst., 1874, p.416). Albertine ne bougeait pas, souriait dans le vide, avec le même air de naturel feint et de plaisir dissimulé que si on avait été en train de faire sa photographie, ou même pour choisir devant l'objectif une pose plus fringante (PROUST, Prisonn., 1922, p.149).
C. —[Dans un appareil de projection] Ce système optique permettant d'agrandir l'image projetée. Pour les lanternes à projections (...) Il existe (...) des porte-objectifs à crémaillère auxquels on peut adapter des objectifs à foyer court ou long (GRAFFIGNY, Cin., 1923, p.72).
Prononc.:[]. Étymol. et Hist. 1. 1666 «système optique d'une lunette, d'un microscope... tourné vers l'objet qu'on observe» (Journ. des savants, I, 246 d'apr. FEW t.7, p.265b); 2. 1839 phot. (C.r. de l'Ac. des Sc., t.9, p.595 ds QUEM. DDL t.25: objectif prismatique achromatique); 1874 «l'appareil photographique lui même» (VERNE, loc. cit.). Emploi subst. de objectif1, étymol. II.
III.
⇒OBJECTIF3, subst. masc.
A.ART MILIT. Point ou espace défini contre lequel est dirigée une opération militaire. Objectif industriel, militaire, stratégique, tactique; attaquer, bombarder un objectif. L'artillerie ennemie, au lieu de concentrer son tir sur les seules premières lignes, cherchait visiblement à encadrer certains objectifs, à les isoler (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1938, p.16). À la nuit tombée, le premier objectif est pris (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p.36):
♦ L'infanterie était presque toujours lancée à l'assaut à une trop grande distance des objectifs. Jamais les points conquis n'étaient organisés avant le départ pour la conquête d'un nouvel objectif, en sorte que si celle-ci échouait, nos troupes repoussées perdaient même le fruit de leurs premiers efforts.
JOFFRE, Mém., t.1, 1931, p.304.
P. anal. Claire ne vit pas (...) la longue redingote de M. Chèbe et le chapeau gibus de l'illustre Delobelle (...) tourner chacun d'un bout le coin de la rue des Vieilles-Haudriettes, avec la fabrique et le porte-monnaie de Risler pour objectif (A. DAUDET, Fromont jeune, 1874, p.295). Yves Rocher recherche pour Développement Magasins 2 collaborateurs. Ils seront chargés (...) de réaliser des études de marché sur les villes «objectif» (L'Express, 15 août 1977, p.78, col. 2).
B.Au fig. But déterminé d'une action. Objectif ambitieux, essentiel; assigner des objectifs. Fixer les objectifs à atteindre en éliminant les desseins trop grandioses ou timides (VILLEMER, Organ. industr., 1947, p.247). Les textes précisant les attributions du Commissariat général lui assignent plus des objectifs que des tâches précises (JOCARD, Tour. et action État, 1966, p.28). V. accrocher ex. 18.
SYNT. Objectif avoué, chiffré, déterminé, poursuivi, principal, prioritaire, visé; objectifs généraux; objectif à atteindre; fixer des objectifs; réalisation d'un objectif.
Prononc.:[]. Étymol. et Hist. 1. a) 1850 «matière du roman opposée à la forme» (FLAUB., Corresp., p.239); b)1874 «but qu'on fixe à une action» (Lar. 19e qui cite Ballanche); 2.1868 art milit. (LITTRÉ: avoir tel point pour objectif); cf. 1874 l'objectif des pirates (VERNE, op. cit., p.545). Emploi subst. de objectif1; le sens 2 vient de la lang. de la stratégie qui disait point objectif, ligne objective (Ac. Compl. 1842) «point, ligne qu'on se propose d'atteindre avec les troupes».
STAT.Objectif2 et 3. Fréq. abs. littér.:431. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 59, b) 182; XXe s.: a) 303, b) 1501.

1. objectif, ive [ɔbʒɛktif, iv] adj.
ÉTYM. 1642, Descartes, « l'être objectif de l'idée », in lettre à Mersenne, mars 1642; lat. scolast. objectivus, de objectum → Objet. REM. Bien que l'adverbe objectivement soit attesté dès le XVe siècle les dictionnaires ne mentionnent pas l'adjectif avant le XVIIe siècle.
———
I Philos.
1 Vx. (Dans la philos. de Descartes). Qui constitue un concept, une pure représentation de l'esprit, n'est qu'un objet de l'esprit (par oppos. à subjectif, à actuel et à formel). || Réalité objective et réalité formelle d'une idée (→ Entité, cit. 1).
1 (…) j'ai déjà suffisamment averti en plusieurs lieux, que je parlais seulement de la perfection ou réalité objective de cette idée de Dieu, laquelle ne requiert pas moins une cause, en qui soit contenu en effet tout ce qui n'est contenu en elle qu'objectivement ou par représentation (…)
Descartes, Réponse aux 2es objections.
REM. Ce sens doit être soigneusement distingué du suivant, introduit en philosophie par Kant et répandu en France au début du XIXe siècle.
2 (1801, in D. D. L.). Mod. Qui existe hors de l'esprit, comme un objet indépendant de l'esprit. || L'espace et le temps n'ont pour Kant aucune réalité objective.
2 On appelle, dans la philosophie allemande, idées subjectives celles qui naissent de la nature de notre intelligence et de ses facultés et idées objectives toutes celles qui sont excitées par les sensations.
Mme de Staël, De l'Allemagne, II, VI.
3 Psychol. (Vx). Qui constitue l'objet pour le sujet.
2.1 N'as-tu pas vu, Thérèse, des miroirs de formes différentes, quelques-uns qui diminuent les objets, d'autres qui les grossissent; ceux-ci qui les rendent affreux; ceux-là qui leur prêtent des charmes; t'imagines-tu maintenant que si chacune de ces glaces unissait la faculté créatrice à la faculté objective, elle ne donnerait pas du même homme qui se serait regardé dans elle, un portrait tout à fait différent, et ce portrait ne serait-il pas en raison de la manière dont elle aurait perçu l'objet ?
Sade, Justine…, t. I, p. 188.
———
II Cour., sc.
1 Qui a rapport à un objet donné.Vx. (Opt.). || Verre objectif. 2. Objectif (I., 1.).
3 Cette lunette hyperbolique qui ne serait composée que d'un seul grand verre objectif, et d'un oculaire proportionné, exigerait une matière de la plus grande transparence.
Buffon, Introd. à l'hist. des minéraux, VI, II.
Géom. || Ligne objective : « ligne tirée sur le plan géométral et dont on cherche la représentation sur le tableau » (Encyclopédie), c'est-à-dire sur la « surface plane que l'on suppose transparente et perpendiculaire à l'horizon ». || Point objectif : « point sur le plan géométral dont on demande la représentation sur le plan du tableau » (Encyclopédie).(XVIIIe). Par ext. Milit. || Point objectif, ou, par abrév., objectif. 2. Objectif (II., 1.).
Ling. Relatif à l'objet. || Génitif objectif. || Verbe objectif (→ Factitif, cit.). || Sens objectif et sens subjectif des adjectifs possessifs. Mon (rem. 3.).
4 Les verbes qui ont un complément d'objet : ouvrir une fenêtre, casser un verre, sont des « objectifs ». Il vaudrait peut-être mieux (…) dire : verbes employés objectivement (…) la différence entre les verbes objectifs et les autres n'est pas une différence de nature, mais d'emploi.
F. Brunot, la Pensée et la Langue, p. 308 et 311.
5 Suivant que le substantif au génitif représenterait dans une phrase verbale le sujet ou l'objet (comp. la perte d'un joueur et : la perte d'une fortune), on appelle le génitif subjectif ou objectif.
J. Marouzeau, Lexique de la terminologie linguistique, p. 101.
2 (1858). Qui fait partie du monde extérieur et peut être connu par les sens comme objet. || L'homme intérieur et l'homme extérieur…, l'homme subjectif et l'homme (cit. 46) objectif.
6 De même que dans le corps de l'homme il y a deux ordres de fonctions, les unes qui sont conscientes et les autres qui ne le sont pas, de même dans son esprit il y a deux ordres de vérités ou de notions, les unes conscientes, intérieures ou subjectives, les autres inconscientes, extérieures ou objectives.
Cl. Bernard, Introd. à l'étude de la médecine expérimentale, I, II.
Méd. || Symptômes, signes objectifs, que le médecin peut constater (par oppos. à ceux, dits subjectifs, que seul le malade perçoit).
Polit. || La droite objective : les éléments qui en fait sont de droite (indépendamment de l'étiquette qu'ils se donnent).
3 Qui consiste en une réalité ou un ensemble de faits constatables. Positif. || Droit (cit. 37) subjectif et droit objectif.
4 (Déb. XXe). Cour. (Activité intellectuelle). Qui est ou se veut indépendant de toute préférence subjective, et d'où sont exclus tout préjugé individuel, toute déformation volontaire de la réalité. Impartial, impersonnel. || Se livrer (cit. 34), procéder à un examen objectif (→ Dessein, cit. 16). || Considération, description objective des faits (→ Histoire, cit. 9). || Jugement objectif.
7 Pour la première fois, à la faveur d'un brusque dédoublement dû, sans doute, à sa présence, j'ai pu porter sur mon cas un jugement objectif, lucide, un diagnostic de médecin.
Martin du Gard, les Thibault, t. IX, p. 145.
8 Sans doute, est-il plus facile de s'armer que de tenter un effort d'intelligence objective, quand tous donnent l'exemple de la mauvaise foi.
J. Chardonne, l'Amour du prochain, p. 226.
Fournir un compte rendu, un rapport objectif d'un événement. || Livre objectif (→ Entériner, cit. 3; illusionner, cit. 6). || Information (cit. 4) objective (→ État, cit. 111). || Un article objectif sur les conflits sociaux.
9 Je ferai la même réponse à propos de Maurras et autres docteurs d'Action française (…) ces hommes prétendent exercer leur action en vertu d'une doctrine due à l'étude tout objective de l'histoire, à l'exercice du plus pur esprit scientifique (…)
Julien Benda, la Trahison des clercs, p. 131.
Log. Qui repose sur l'expérience, l'observation de phénomènes objectifs (au sens 2.). || Méthode objective. Scientifique. || Mesure (cit. 26) objective. || Énoncer des vérités objectives. Objectivité.REM. En ce sens logique, se mêlent deux acceptions : 3. et 4. En effet, une connaissance fondée sur l'expérience est en même temps une connaissance acceptable pour tous les esprits (dans une culture et un univers du discours donnés).
10 On avait pu croire, jusqu'à lui (Michelet), que la géographie était une science précise, une somme de faits naturels positifs, ne relevant que d'une observation objective (…)
Émile Henriot, les Romantiques, p. 384.
11 La vision einsteinienne du monde n'a rien conservé de la représentation empirique, et pourtant elle est expérimentalement objective.
Léon Brunschvicg, Vie intérieure et vie spirituelle, p. 373.
5 (1932). Personnes. Dont les jugements ne sont altérés par aucune préférence subjective. Détaché, impartial. || Un observateur objectif. || Écrivain, historien objectif.Esprit lucide et objectif.
12 Le critique objectif, qui ne se laisse pas prendre aux supercheries, aux illusions d'optique consenties, aux congratulations réciproques des intéressés et aux manières des critiques qui se prononcent sur « l'importance » des œuvres dans la semaine qui suit leur parution (…)
Henri Lefebvre, Critique de la vie quotidienne…, p. 10.
CONTR. Subjectif. — Affectif, arbitraire, partial.
DÉR. 2. Objectif, objectivement, objectiver, objectivisme, objectivité.
HOM. V. 2. Objectif.
————————
2. objectif [ɔbʒɛktif] n. m.
ÉTYM. 1666, au sens I, 1; emploi substantivé de 1. objectif.
———
I Phys.
1 (1666; de verre objectif). Système optique d'une lunette (ou d'un microscope) qui se trouve tourné vers l'objet à examiner. || L'objectif et l'oculaire. || Objectif d'un télescope. || Objectif de grand, de petit diamètre. || Distance focale d'un objectif, foyer d'un objectif.Objectif à immersion, objectifs multiples d'un microscope.
1 Dans toutes les lunettes il faudrait donc l'objectif aussi grand, et l'oculaire aussi fort qu'il est possible, et en même temps proportionner la distance du foyer à l'intensité de la lumière de chaque planète.
Buffon, Introd. à l'hist. nat. des minéraux, VI, II.
2 (1868). Système optique formé de lentilles qui donne des objets photographiés une image réelle enregistrée sur une plaque sensible ou un film. || Objectif d'un appareil photographique, objectif photographique. || Objectif anastigmat; objectif à grand angle (ou grand angulaire). || Objectif à très longue distance focale ( Téléobjectif). || Objectif à focale variable. Zoom (anglic.). || Profondeur de champ, distance focale, foyer d'un objectif. || Obturateur, diaphragme d'un objectif. || Objectif simple; objectif composé, constitué par deux, trois ( Triplet), quatre… lentilles. || Objectif rectilinéaire.Objectif d'une caméra (de prise de vues).Par ext. Appareil photographique ou cinématographique. || Braquer son objectif sur un paysage, sur une scène. || Poser, se camper, se figer devant l'objectif (→ aussi Exercice, cit. 6).
1.1 Cet appareil (photographique), muni d'un puissant objectif, était très complet.
J. Verne, l' Île mystérieuse, t. II, p. 564.
2 L'appareil fait face au groupe des policiers et du jeune homme qui se débat. Ils marchent en désordre vers l'objectif.
Cocteau, Orphée, p. 9.
3 L'opérateur, lui, ne sourit pas. Il est furieux de n'avoir pu filmer les éclatements autour de nous; le temps lui manquait pour changer d'objectif.
R. Dorgelès, la Drôle de guerre, XVI.
3 Lentille ou système de lentilles servant à agrandir l'image d'un objet que l'on projette sur un écran. || Régler, mettre au point l'objectif d'une lanterne de projection, d'un appareil de projection cinématographique.
———
II (But à atteindre).
1 (V. 1850; cf. au XVIIIe point objectif; → 1. Objectif II., 1.). Point contre lequel est dirigée une opération stratégique ou tactique. || Atteindre un objectif. || Nos troupes ont atteint leur objectif. || L'objectif de l'offensive est la ville de V…Bombarder des objectifs militaires, stratégiques, en épargnant les bâtiments civils. || Objectif d'un tir d'artillerie. || L'aviation prend pour objectif un fort, un convoi ennemi. Cible. || Détruire un objectif (→ Invulnérabilité, cit. 1).
4 La butte (de Vauquois) repérée par toutes les batteries à cinq lieues à la ronde, objectif fameux s'il en est, serait écrasée par toutes les catégories imaginables d'obus.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. XV, IX, p. 109.
Résultat qu'on se propose d'atteindre par une opération militaire. || Cette opération a pour objectif de démoraliser l'ennemi. || L'objectif du haut commandement est de disloquer le front ennemi.
5 (…) ces objectifs militaires qu'un général n'annonce que lorsqu'il les a atteints, de façon à ne pas avoir l'air battu s'il les manque.
Proust, À la recherche du temps perdu, t. X, p. 12.
6 Un commandant d'armée sait que (hors le cas assez rare de mutineries), il sera obéi de ses troupes; il connaît aussi, de la manière la plus claire, son objectif, qui est la défense ou la conquête de tel territoire.
A. Maurois, Un art de vivre, IV, 5.
2 (P. Larousse 1874). Par métaphore, fig. But précis (que se propose une action). || L'objectif de toute sa vie a été l'accès au pouvoir (Académie). || Avoir un objectif (→ Mère, cit. 14). || Tout mettre en œuvre pour atteindre un objectif (→ Instinct, cit. 1). || S'assigner (cit. 8) un objectif limité, immédiat, inaccessible (cit. 12)… || L'objectif premier, principal… || Les objectifs d'un ambitieux. Visée(s). || Objectifs de guerre, de paix.Avoir pour objectif la réussite, la fortune… Proposer (se).
6.1 (…) il adjura « les enfants de la vieille cité » de ne plus avoir d'autre « objectif » que d'obtenir une réparation éclatante !
J. Verne, le Docteur Ox, p. 81.
7 (…) la menace d'un conflit européen pose devant nous un objectif nouveau et précis.
Martin du Gard, les Thibault, t. V, p. 138.
8 Projets, ruses, complots n'avaient d'autre objectif que les jours qui suivraient ma mort toute proche.
A. Mauriac, le Nœud de vipères, II, XVII.
9 Une fois l'immeuble de Saint-Cyr acheté, le zèle de ces messieurs, dont l'objectif premier se trouverait atteint, risquait de se refroidir.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XVIII, p. 127.
DÉR. et COMP. Téléobjectif.
HOM. V. 1. Objectif.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • objectif — objectif, ive (ob jè ktif, kti v ) adj. 1°   Terme d optique. Verre objectif, le verre d une lunette destiné à être tourné du côté de l objet qu on veut voir. •   Tous les physiciens savent aujourd hui qu il y a trois causes qui empêchent la… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ObjectiF — objectiF …   Deutsch Wikipedia

  • Objectif — ist ein von der Firma microTOOL entwickeltes Werkzeug für die Modellgetriebene Softwareentwicklung (Model Driven Development/MDD). objectiF basiert notationell auf der Unified Modeling Language (UML) und der Business Process Modeling Notation… …   Deutsch Wikipedia

  • ObjectiF — Model Driven Development with objectiF Developer(s) microTOOL GmbH Initial release 1992 …   Wikipedia

  • objectif — Objectif. s. m. Terme d art. C est dans une lunette d approche, Le verre qui est à l extremité de la lunette, & qu on presente du costé de l objet qu on veut voir. L objectif de cette lunette n est pas net …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Objectif — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Objectif », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le mot objectif possède plusieurs… …   Wikipédia en Français

  • OBJECTIF — IVE. adj. T. didactique. En termes d Optique, Verre objectif. Le verre d une lunette, destiné à être tourné du côté de l objet qu on veut voir ; à la différence du Verre oculaire, Celui qui est destiné à être placé du côté de l oeil.  Il s… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Objectif —          ROYAL (Ségolène)     Bio express : Femme politique française (1953 )     «L impôt est au service d un objectif, il n est pas abstrait, il ne se limite pas à on augmente ou on baisse . Ce n est pas un argument politique. La politique, c… …   Dictionnaire des citations politiques

  • objectif — tikslas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. goal; objective; purpose vok. Ziel, n; Zweck, m rus. цель, f pranc. but, m; objectif, m …   Automatikos terminų žodynas

  • objectif — objektyvas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. object glass; objective; objective lens vok. Objektiv, n rus. объектив, m pranc. objectif, m …   Fizikos terminų žodynas

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.